Conseils exclusifs et informations pour les experts de sports de raquette.

FR chevron bas

RAQUETTES 15.10.2018

La nouvelle
Babolat Pure Aero,
la précision au service de la performance.

Il est toujours difficile et périlleux de revoir la copie d’un modèle aussi « successfull » que la Pure Aero, déjà vainqueur de 19 titres du Grand Chelem. Et pourtant, la nouvelle version conserve les qualités de la précédente, notamment le spin, tout en misant sur une plus grande stabilité et un meilleur feel.

Pour faire progresser un produit, il faut tenir compte de l’évolution du jeu. C’est à partir de ce constat, mais aussi grâce aux retours des joueurs sur le terrain, que Babolat a conçu le cahier des charges de la nouvelle Pure Aero, comme l’explique Alexandre Israël, catégorie manager tennis : « Dans les années 80, le spin était une arme de défense, puis il est devenu un coup d’attaque pour déborder l’adversaire. Aujourd’hui, on peut considérer que l’on est passé à une autre ère, celle où le spin permet de dominer l’échange, d’user, de s’offrir des situations de débordements. Il s’agit donc d’apporter au joueur un spin performant tout en lui permettant de contrôler sa puissance grâce à une stabilité accrue. C’est sur cette base que l’on a travaillé pour la nouvelle Pure Aero ». Et pour y parvenir, les ingénieurs de la marque ont intégré la technologie SMAC déjà utilisée sur la nouvelle Pure Drive. Le SMAC, c’est moins de vibrations et plus de sensations. Mais au lieu de l’intégrer dans le cœur de la raquette comme sur la Pure Drive, ils l’ont placé à 3 et 9 heures dans le haut du cadre, respectant ainsi le profil très spécifique de la Pure Aero.

Pour compléter son expertise, Babolat s’est associé avec la société Chomarat, reconnue mondialement dans la création de matériaux composites. C’est grâce à un carbone tissé et cousu, le « Carbon Ply Stabilizer », intégré dans le cœur de la raquette, que la nouvelle Pure Aero offre une stabilité hors norme : « Ce carbone est plus rigide, il apporte donc plus de stabilité à l’impact, et donc plus de contrôle » commente Alexandre Israël.

La nouvelle Pure Aero innove également pour simplifier le travail des cordeurs. « Sur le nouveau plan de cordage de la Pure Aero, vous pouvez commencer les travers indifféremment à droite ou à gauche, car il y a une entaille unique tout le long. Ainsi la corde est protégée, quel que soit le côté où vous commencez » explique Lucien Nogues, cordeur compétition.

Le joueur a toujours un rapport spécial avec le look et le design de sa raquette. Et sur ce point, la nouvelle Pure Aero ne peut laisser indifférent. « Nous avons souhaité renforcer le côté performance de la raquette avec un nouveau jaune, le Taïpan Yellow, inspiré d’un serpent extrêmement venimeux d’Australie. Associé à un rendu à la fois mat et métallique, que l’on retrouve dans le monde automobile, et un marquage très aérodynamique, la nouvelle Pure Aero a un design racé qui se distingue sur les courts de tennis » conclut Alexandre Israël.

Dès 2017, Rafael Nadal a été très impliqué dans le développement de sa raquette, jusqu’au choix de la couleur. Et c’est pendant le dernier tournoi de Monte-Carlo qu’il l’a finalement validée. Rafa et les joueurs du Team Babolat vont commencer à jouer avec la nouvelle Pure Aero au cours des prochains mois.

Après le succès rencontré par la Decima, la nouvelle génération de Pure Aero devrait se faire remarquer sur les plus grands courts comme sur tous les terrains de la planète et confirmer sa place de best-seller.

Plus d'articles