Ateliers de cordages

Une Histoire en marche

Babolat, c’est d’abord l’histoire d’une saga familiale dont l’histoire avec le sport démarre en 1875, au même moment que la naissance du tennis et du badminton. La marque lyonnaise est née et a construit son expertise à travers une matière première, le boyau naturel, dont les premiers cordages pour raquettes sont composés. Elle devient ensuite leader de l’équipement des amoureux des sports de raquettes : cadres, cordages, chaussures, textile, balles, grips, accessoires et bagagerie dédiées ; ainsi que de l’équipement technique des professionnels pour la préparation des raquettes.

Tradition d’innovation, au service des joueurs et du jeu, la marque est portée au plus haut niveau par les champions dans les compétitions les plus prestigieuses de badminton, tennis et padel.

1875

Babolat entre sur les terrains

Spécialisés dans la transformation du boyau naturel (enveloppes de charcuterie, fils chirurgicaux, cordes harmoniques de musique, archerie), les établissements Babolat & Monnier, dirigés par Pierre Babolat, inventent, un an après l’établissement des règles du tennis par Walter Clopton Wingfield, les premières cordes pour raquettes, fabriquées en boyau naturel, quelques temps après ses cordages de badminton
Babolat devient alors la première société spécialisée en sports de raquette. Le début de son aventure dans le sport…

Albert Babolat

1925

Babolat VS, premier coup gagnant

Après avoir utilisé des boyaux de moutons puis de vaches, Babolat s’emploie à trouver une alternative pérenne pour coller aux exigences (tension plus forte, corde plus fine) des premiers champions de tennis. En 1925, Albert, qui a succédé à son père, crée la référence VS. Un cordage naturel, révolutionnaire, rendu célèbre par les Mousquetaires français du tennis (Jean Borotra, Jacques Brugnon, René Lacoste et Henri Cochet) et Suzanne Lenglen. Près de 100 ans plus tard, le VS est une référence mondiale : plus de 100 Grands Chelems ont été remportés par des champions équipés en boyaux Babolat VS.

Cordage Babolat VS

1950's

Le monde comme terrain de jeu

L’essor du tennis est tel qu’il devient un véritable phénomène mondial. Conscient de l’importance d’être présent partout où l’on joue au tennis dans le monde, Paul Babolat structure le réseau de distribution international pour la distribution des produits de la marque. L’effet est immédiat et Babolat est rapidement connu des joueurs du monde entier : Argentine, Allemagne, Italie, Etats-Unis, Scandinavie, Europe de l’Est, Australie, Japon…

Carte monde

1955

Avantage Babolat

Témoin privilégié de l’évolution du tennis et afin de compléter son offre, Paul Babolat continue à innover pour offrir aux joueurs un matériel toujours plus adapté et plus accessible. Il crée l’Elascord, le premier cordage synthétique (nylon) de la marque.

Cordes synthétique

1960's

Le break est fait

Les années 60 sont un tournant dans l’histoire de Babolat qui développe une ligne complète d’accessoires destinés à équiper les cadres de raquette : grips en cuir ou synthétique pour le manche, vernis Babol, destiné à protéger les cordages en boyau. Le succès est tel qu’un nouveau verbe apparaît dans le langage des sportifs : « Baboliser ». Les raquettes en bois devaient alors être conservées sous presse après avoir « babolisé » son cordage en boyau.

Accessoires Babolat VS

1980's

Borg, l’idole d’un âge d’or du tennis mondial

Björn Borg grâce à ses 100 victoires dont 11 grands chelems avec le cordage VS, offre une vitrine de rêve pour toute une génération, comme avec lui Arthur Ashe, Martina Navratilova, Jimmy Connors, John Newcombe… Le champion suédois reçoit d’ailleurs un VS d’or bien mérité des mains de Paul Babolat. C’est à ce moment que la signature de la marque sur les cordages évolue : une double ligne est dorénavant apposée en bas du tamis des raquettes pour signifier que quelle que soit la marque du cadre, celui-ci est équipé de cordages Babolat.

Borg playing

1981 - 1982

Babolat muscle son jeu

Les innovations se succèdent au début des années 80. Après le lancement de la première machine à corder électrique appelée Cordynel, la marque présente l’Elastrocross, un accessoire permettant d’allonger la durée de vie des cordages en facilitant le repositionnement des cordes. La création du « Team Compétition », une équipe de préparateurs de raquettes d’exception qui assistent les joueurs et les joueuses professionnels sur les tournois du monde entier, garantie un service à la hauteur des exigences du circuit de badminton de tennis et même de squash. Jahangir Kahn domine le squash mondial avec son cordage VS.

Machines à corder

1983

Noah, victoire à la Française à Roland Garros

Yannick Noah remporte Roland-Garros face à Mats Wilander, tous deux avec leur cordage VS. Yannick devient une icône en France et dans le monde. Le succès associé est retentissant.

Yannick Noah Rolland Garros

1992

Encore un coup d’avance

Compétitrice et innovante, la firme familiale, dont Pierre Babolat a pris la direction un an auparavant, marque un peu plus son empreinte sur le marché mondial en lançant des cordages synthétiques multifils (VX, le muscle). Un produit haut de gamme, résistant et performant, qui remporte l’adhésion des joueurs.


Une nouvelle victoire

Babolat innove en créant le RDC (Racket Diagnostic Center). Un outil professionnel qui permet un diagnostic parfait de la raquette et des cordages en moins de deux minutes. La même année, le badminton devient sport olympique aux Jeux de Barcelone. Pour l’occasion, plusieurs athlètes de badminton et de tennis jouent avec le cordage VS de Babolat.

Machine à corder

1994

Le tournant du match

L’année 1994 représente un tournant dans l’histoire de la marque. Après plus d’un siècle dédié à l’univers du cordage et aux accessoires des raquettes, Babolat lance sa première gamme de cadres de tennis. Avec la création d’une gamme complète dont la Pure Drive, Pierre Babolat invente une raquette extraordinaire, synonyme d’un nouveau style de jeu à travers le monde. D’abord lancées en France, elles sont rapidement commercialisées en Espagne (1995), en Italie (1996), en Autriche (1997) et en Allemagne (1998). Avant de couvrir le marché mondial, le Japon en 1999 et les Etats-Unis en 2000. Depuis, la Pure Drive est devenue iconique, et la raquette la plus vendue au monde.

Pure Drive 1994

1995

Le badminton, autre terrain de jeu

Comme pour le tennis, Babolat dévoile ses premiers cadres de raquettes de badminton. Avec une offre adaptée aux joueurs de clubs comme aux professionnels et une gamme pour les enfants et les écoles, le succès est grandissant et la marque s’impose alors comme un des leaders sur le marché européen.

Badminton racquet

1998

Le premier Grand Chelem en raquette

Equipé de sa raquette bleue, la Pure Drive, Carlos Moya domine la saison sur terre battue avec des succès à Monaco, Rome et surtout à Roland-Garros. L’Espagnol offre le premier titre du Grand Chelem à une raquette Babolat. Il deviendra numéro 1 mondial en mars 1999. Les deux vainqueurs junior Fernando Gonzalez (CHI) et Kim Clijsters (BEL) sont eux aussi équipés de raquettes Babolat et seront bientôt des champions visibles du grand public. Après plus de 100 grands chelems en cordages, les victoires des cadres Babolat signent le début d’une nouvelle ère pour la marque spécialisée.

Moya Grand Chelem

2000

Le Padel, on joue en double

Toujours à l’affut des nouvelles tendances dans les sports de raquette, Babolat voit venir en Espagne, depuis l’Amérique centrale et du sud, un sport cousin du tennis : le Padel. La marque crée sa première raquette en plus des accessoires déjà existant et accompagne la croissance de ce sport.
Parallèlement, pour le badminton et le tennis, Sensor, une nouvelle gamme de machines à corder ultraprécise, est conçue.

Raquette Padel Babolat

2001

La petite balle jaune

Le savoir-faire Babolat s’affirme à nouveau en cette année 2001, date de lancement des balles de tennis de la marque. Une nouvelle étape importante dans l’engagement auprès des sportifs à travers les clubs et les tournois du monde entier.

Balle de tennis

2003

Le jeu de jambe

En partenariat avec la célèbre marque française Michelin, expert mondial du lien avec le sol, Babolat lance, sous l’impulsion d’Éric Babolat, ses premières chaussures de tennis. L’association des deux spécialistes, experts dans leur domaine, offre un gage de qualité technique indéniable aux produits. La première gamme de textile Babolat voit le jour pour équiper les amoureux sur les terrains des clubs. Désormais, Babolat propose l’ensemble de l’équipement des joueurs de badminton, de tennis et de padel.
En même temps que les chaussures et le textile, Babolat continue d’innover en cadre de tennis avec la présentation de la raquette à l’aérodynamisme adapté au jeu moderne : la Babolat Aeropro Drive.
Andy Roddick (USA) et Kim Clijsters (BEL), sont N°1 mondiaux ATP et WTA avec leur raquette Babolat Pure Drive, une première dans l’histoire du tennis pour une marque.

Chaussure Babolat all court

2005

Nadal, un champion hors norme apparait

Le jeune espagnol Rafael Nadal joue avec un cadre et un cordage Babolat depuis l’âge de 9 ans. Rafa remporte, à seulement 19 ans, son premier titre en Grand Chelem, aux Internationaux de France à Roland Garros, avec la raquette Babolat Aeropro Drive spécialement dessinée pour favoriser son lift extrême.
Andy Roddick, numéro 1 américain en tennis, choisit les chaussures Babolat Propulse en plus de sa raquette Pure Drive et de son cordage hybride Pro Hurricane Tour & VS, avec lesquels il détient le record de vitesse au service : 249 km/h !

Nadal victory

2009

Le doublé avec Michelin

Fort de la performance des chaussures de tennis, Babolat lance, toujours en partenariat avec Michelin, une gamme de chaussures dédiée au badminton.

Chaussures Babolat Michelin

2010

Innovation et victoires en Tennis

Alors que le nouveau cordage pour raquettes de tennis RPM Blast arrive dans les clubs du monde entier, dans les compétitions internationales, les joueurs du Team Pro Babolat font briller la marque lyonnaise : Rafa Nadal (ESP) et Francesca Schiavone (ITA) remportent les Internationaux de France à Roland Garros, le Majorquin gagne également l’US Open, imité par la Belge Kim Clijsters pour son retour à la compétition. Nos innovations cadres et cordages gagnent au plus haut niveau.

Nadal playing

2011

2 marques françaises et internationales du tennis : Roland-Garros et Babolat

2 marques chères aux yeux des amoureux du tennis partout sur la planète s’associent pour offrir une expérience inédite. D’abord avec les cadres, les cordages, les balles, les accessoires et la bagagerie aux couleurs de Babolat et Roland-Garros disponibles dans les 15.000 points de ventes et les 20.000 clubs partenaires. Et également avec le Babolab qui permet sur site de préparer et ajuster raquettes et cordages de l’ensemble des participants au tournoi : près de 5000 raquettes seront préparées à chaque édition dans des délais records par la vingtaine de techniciens présents sur site.

Babolat & Roland Garros

2012

Les règles du jeu changent

Pour progresser et adapter son matériel dans des sports ou l’équipement contribue fortement à la performance, Babolat connecte les joueurs au jeu grâce à une raquette et un bracelet dédiés. Babolat Play permet de s’informer sur son jeu : vitesse, type de coup, centrage, effet, à chaque match ou entrainement, comparable à son historique et à d’autres joueurs dont les meilleurs professionnels. Chaque joueur peut ainsi mesurer ses progrès et les partager avec son entraineur et ses amis et refaire le match. Tout ce qu’il y a à faire c’est d’allumer sa raquette !

Raquettes connectée play

2013

2 marques écrivent l’histoire du tennis depuis son origine

1875 Babolat invente le cordage de tennis à la naissance du sport. 1877 les premiers Championships ont lieu à Wimbledon. Tradition d’innovation, Wimbledon et Babolat cherchent tous deux à offrir le meilleur aux amoureux du tennis partout dans le monde et toute l’année. Les deux plus anciens noms du tennis, s’ils s’appuient sur leur histoire, sont résolument tournés vers l’avenir: des racines et des ailes !
Wimbledon et Babolat offrent une expérience unique à travers des cadres, des cordages, des chaussures et une préparation raquettes dédiée. Parallèlement, Babolat améliore le cordage en boyau naturel avec la technologie BT7 et lance le VS de couleur noire.

Babolat Wimbledon

2014

La raquette de tennis Babolat Pure Strike entre en scène

Babolat lance sa nouvelle raquette, la Pure Strike. Design innovant, réactivité, puissance, contrôle et précision accrus pour les joueurs d’attaque portés vers l’avant. Elle s’impose rapidement comme le 3e pilier raquette de la marque avec la Pure Drive (puissance et polyvalence) et la Pure Aero (puissance et spin).

Pure strike 2014

2017

Rafa, l’extra-terrien

Armé de sa fameuse Babolat Pure Aero cordée en Babolat RPM Blast, Rafa Nadal réalise la performance majuscule de remporter Roland Garros pour la dixième fois ! L’Espagnol devient le premier joueur de l’ère Open à conquérir dix fois le même titre du Grand Chelem. Pour marquer l’évènement, Babolat propose une raquette inédite en série limitée, la Pure Aero Decima.

Rafa the legend

2019

Grand cru pour le team Babolat

Nouvelle performance extraordinaire de Rafa Nadal à Roland-Garros, un 12e titre et un 19e titre en Grand Chelem. En Padel, un autre Espagnol brille. Il s’agit de Juan Lèbron qui devient numéro 1 mondial avec sa pala Viper Carbon, ses chaussures Jet Premura et sa tenue Babolat dédiée.
Babolat termine l’année 2019 avec deux n°1 mondiaux dans deux sports différents. Une première !

Champions Tennis Padel