Conseils exclusifs et informations pour les experts de sports de raquette.

FR chevron bas

CHAUSSURES 16.05.2017

Jet, un réel condensé technologique au service de la vitesse

Née en 2016, la Jet s’offre un petit lifting pour améliorer ses performances qui en font une chaussure unique de sa catégorie.

Le tennis moderne est axé sur un critère important : la vitesse. Etre rapide, anticiper, c’est au final gagner du temps, ou plus exactement en prendre à son adversaire. Cette avance permet alors de prendre l’avantage, de dicter les échanges, en somme, d’imposer son rythme.

Aujourd’hui, il existe deux types de joueurs, ceux qui cherchent une chaussure stable avec un maintien maximal et ceux qui veulent plus d’agilité et d’explosivité. La Jet se situe dans la deuxième catégorie, alors que le premier créneau est celui de la Propulse. Babolat propose avec la Jet, l’ambition de bousculer les habitudes en intégrant des composants high-tech jamais utilisés.

Comme c’est souvent le cas, Babolat, plutôt que faire cavalier seul a décidé de s’allier avec des acteurs leaders dans leur domaine afin d’unir les savoir-faire. Sur la ligne de départ, on trouve donc forcément la marque Michelin avec laquelle Babolat s’est lancée il y a plus de dix ans déjà dans l’aventure de la chaussure. A leurs côtés, pour construire la Jet, un nouveau venu : Chamatex. Spécialiste français des tissus ultra-techniques puisqu’elle conçoit et fabrique les tenues des pilotes automobiles par exemple, cette entreprise ardéchoise a tout de suite adhéré au projet de la Jet. Et ce projet était centré sur les trois points forts d’une chaussure high tech : le dynamisme, le maintien et la réactivité.

Mais le défi était de taille car une telle révolution n’avait jamais vu le jour. Il fallait donc inventer, préempter et aussi trouver. C’est ainsi qu’après de multiples expérimentations est née la technologie Matryx®. Un tissu composite multifonctionnel fait d’une seule pièce, composé de fils de Kevlar® et de polyamide haute ténacité Cette technologie exclusive -et brevetée- assure donc à la chaussure des fonctions précises à chaque endroit du pied pour assurer le plus de liberté de mouvement possible avec une utilisation minimaliste de matière. « Avec 315 grammes en pointure 8,5 UK, la Jet est l’une des plus légères de sa catégorie, sans négliger le maintien nécessaire aux déplacements intenses du tennis. Ce tissage unique nous a permis de créer des zones plus ou moins denses en fils que d’autres pour garantir une résistance là où le frottement peut être maximal lors de courses latérales et de glissades notamment, ainsi que des zones de respirabilité sur l’avant de la chaussure par exemple » explique Mateo Castro, ingénieur développement chaussure.

Cette première année de Jet en 2016 a donc permis d’améliorer encore quelques critères grâce aux retours terrain des experts, et le choix a été fait de continuer à rechercher plus de performance : « La Jet 2017 est encore plus réactive que la Jet 2016. Pour réussir ce pari, on a revu avec notre partenaire Michelin la structure de la semelle en réduisant l’épaisseur des crampons sans changer son rendement, son dynamisme et sa durabilité.» commente Mateo Castro. «J’ai tout de suite été séduit et je n’ai pas été déçu quand je l’ai testée. La Jet m’apporte tout ce que je recherche dans une chaussure de tennis. Du confort, mais aussi une sensation de légèreté, c’est essentiel dans mon jeu pour être performant. Les joueurs parlent souvent de leur raquette, de leur cordage, rarement de leurs chaussures, pourtant c’est un élément aussi important. Si j’ai fait le choix de la Jet, c’est aussi parce que Babolat m’avait garanti qu’elle était tout à fait adaptée à ma technique, ma morphologie et mes déplacements » explique Federico Delbonis, héros du peuple argentin après sa victoire en Jet face à Ivo Karlovic remportant ainsi le point de la victoire en finale de la Coupe Davis en décembre en Croatie. « Elle m’a porté chance » commente encore même Federico avec un large sourire.

On l’a compris la Jet n’est pas un produit comme les autres. Il marque un vrai tournant en confirmant que Babolat parvient sur des projets techniques ambitieux à réunir les meilleurs acteurs pour jouer la synergie des compétences et offrir des produits en avance sur leur temps.

Babolat écrit donc une nouvelle page dans le domaine de l’innovation, fidèle à l’idée de casser des codes, des habitudes, avec comme objectif constant d’améliorer la performance et les sensations des joueurs. Inutile de préciser que la Jet a aussi été adaptée pour toutes les surfaces, que la version féminine complète la gamme avec deux coloris très tendances. « Après un lancement réussi en 2016 on rentre maintenant dans une consolidation des acquis et on part aussi à la conquête des joueurs qui n’ont pas encore eu l’audace d’essayer la Jet. Si une raquette propose bien sûr des sensations à la frappe, à la prise en main, la chaussure elle, reste un domaine encore plus sensitif, et la Jet dans ce domaine procure indéniablement une expérience unique et inégalée ». Alors prêt pour le décollage ?

share_it
Plus d'articles