Conseils exclusifs et informations pour les experts de sports de raquette.

FR chevron bas

PARTENARIATS 05.06.2018

Au Service Raquette et Cordage Officiel, la tension est à son comble

Depuis maintenant huit ans, Babolat assure le service raquette et cordage de Roland-Garros. Durant trois semaines, ce sont plus de 17 cordeurs qui préparent les raquettes des joueurs dans une activité continue et avec certaines fois, une pression réelle. Explications.

C’est un véritable ballet auquel on assiste au Service Raquette et Cordage Officiel assuré par la marque française, au sein du RG Tennis Club. Comme dans une ruche, chacun s’affaire à sa mission avec une précision chirurgicale où rien n’est laissé au hasard. Dès sa prise en charge, à l’accueil, il s’agit de recueillir les bonnes informations transmises par le joueur ou, le plus souvent, par le coach ou un proche du joueur : « Pour Rafael Nadal, c’est souvent Carlos Moya qui vient. En fait, cela dépend des cas. Il reste que cette prise en charge est cruciale. Il s’agit de prendre les bonnes informations sur la tension et le cordage » explique le responsable du Service Raquette et Cordage, Eric Ferrazzi. Pour plus d’efficacité, tout est informatisé. On est donc loin du carnet de notes et du crayon à papier des années 80. Une fois la raquette confiée, le ballet peut commencer. A Roland-Garros, il y a une étape indispensable préalable à la pose, où le cordeur troque sa traditionnelle pince pour la bombe à air comprimé : « Un grain de terre battue mal placé et c’est la corde qui casse lors de la pose, on est donc obligé de nettoyer la raquette. On souffle de l’air dans les joncs. On l’essuie. On la bichonne en quelque sorte ». Et puis c’est le moment où les doigts de fées des cordeurs professionnels interviennent dans un mouvement continu.

A Roland-Garros, il est obligatoire de nettoyer les raquettes avant la pose. Un grain de terre-battue mal placé et c’est la casse assurée lors du recordage.

Ces experts de la corde sont avant tout des vrais passionnés prêts à rester tard dans la nuit pour répondre aux demandes des champions : « Certains joueurs font corder leur raquette toujours par la même personne. Pour Rafael Nadal, cette année, c’est Josh Newton, un américain. Enfin, chacun a bien en tête qu’une tension non respectée peut changer le cours d’un match. Notre but est d’être le plus précis possible. Quand on est sur une demande classique et suivant le flux global des demandes, le temps de la pose tourne autour de 20 à 25 minutes. L’idée n’est pas de faire vite lorsqu’il n’y a pas d’urgence » commente Eric Ferrazzi. En revanche, ce calme relatif prend une autre tournure quand un joueur fait une demande « on court ». « C’est vraiment le moment où il y a le plus de tension. Chaque seconde est comptée. L’objectif est de parvenir à corder une raquette en 10/12 minutes ». Autour de vingt minutes en comptant aussi la course folle du court au centre de cordage et son retour sur le court : « Il faut effectivement avoir aussi de bonnes jambes » explique avec une pointe d’humour Eric Ferrazzi.

L’impression globale qui se dégage quand on observe cette ruche est celle du sérieux mais aussi du plaisir : « Mon team est composé de vrais fans experts dont certains ont jusqu’à 21 ans d’expérience à Roland-Garros. Même si on travaille d’arrache-pied, on arrive quand même à suivre, à notre, façon le tournoi » L’an dernier, ce sont plus de 5000 raquettes qui sont passées dans les mains de son team pour 58 km de corde et une tension moyenne de 23,5 kg, rien que ça.

Un service de customisation ouvert à tous les joueurs du tournoi

Et pour apporter encore un meilleur service aux joueurs, la marque française a décidé d’innover en proposant son service de customisation des raquettes à l’ensemble des joueurs du tournoi. Deux personnes sont donc présentes dans l’équipe pour préparer les raquettes, les rendre identiques en termes de poids et d’équilibre : « Notre service de customisation travaille toute l’année pour nos joueurs sous contrat, cela nous a semblé logique de pouvoir proposer ce service à tous pendant le tournoi ». Logique et apprécié.

Ouvert tôt le matin, fermé tard la nuit, le Service Raquette et Cordage vit donc au grès des coups de chauds liés à son activité. Et même si dix nationalités composent l’équipe, tous parlent la même langue : celle de la corde, des nœuds, et du fameux pochoir pour réaliser les logos des marques : « Depuis le début de notre collaboration avec Roland-Garros, notre enjeu est simple : offrir aux joueurs un Service Raquette et Cordage qui soit la référence de tous les services du Grand Chelem ».

Plus d'articles